<span class="lgd">N.B. : Article à titre informat…
N.B. : Article à titre informatif. En cas de problèmes de santé, contacter votre vétérinaire.

Le syndrome de dilatation-torsion de l'estomac (SDTE) est un problème de santé, particulièrement grave, qui touche majoritairement les races de grands chiens (Berger Allemand, Boxer, Labrador, ...) et les races dites géantes (Dogue Allemand, Irish Wolfhound, ...). A noter : le Dogue Allemand y est tout particulièrement sujet. Il existe également de chiens de plus petite taille à qui cela arrive également. La maladie touche autant les mâles que les femelles.

Ce problème se caractérise par une dilatation de l'estomac causée par des aliments, de l'eau voire du gaz en cas de respiration haletante. L'estomac est donc gros et ballonné, ce qui peut sembler -à tort- assez peu inquiétant. L'estomac ainsi gonflé va se retourner ce qui aura pour effet de boucher son entrée et sa sortie. Le chien fait des efforts pour vomir, mais ce n'est pas possible. Il s'agit d'une situation extrêmement douloureuse pour le chien.

Les conséquences deviennent dramatiques lorsque le sang s'arrête de circuler au niveau de l'abdomen et que les organes rentrent en état de choc. Il est possible qu'une partie de l'estomac se nécrose. Si le chien n'est pas pris en charge a temps, il peut tomber dans le coma. Il s'agit donc d'une urgence vétérinaire dont il faut s'occuper dès les premiers signes.

Voici les symptômes qui doivent vous alerter :
  • comportement étrange et anxieux (agitation ou au contraire, apathie)
  • a des difficultés à se calmer
  • ventre ballonné avec un dos rond
  • tente de vomir sans y parvenir (il a de la bave ou de la mousse dans la gueule)
  • gratte le sol, cherche à faire ses besoins sans y parvenir
  • regarde son ventre et pleure
  • halète, respiration rapide
  • rougeur des muqueuses (gencives et babines) au début, puis elles palissent avec de devenir violettes
  • fréquence cardiaque élevée, pouls faible
  • respiration difficile

Il est possible de retrouver le chien dans un stade plus avancé si on loupe les premiers symptômes, mais le problème devient alors évident car l'animal ne tient plus sur ses pattes, semble particulièrement mal et cela peut aller jusqu'au coma. Donc, en cas d'alerte, il ne faut pas hésiter à contacter un vétérinaire voire un vétérinaire de garde. Ce n'est pas un problème qui peut attendre le lendemain.

Le traitement de ce syndrome passe d'abord par une stabilisation de l'état du chien afin de pouvoir l'opérer aussi vite que possible, puisqu'il faut remettre l'estomac en place mais également chercher des signes de nécroses. Malheureusement si la nécrose est présente de façon trop importante, il est possible qu'il n'y ait rien à faire, si ce n'est pratiquer une euthanasie.

Ce syndrome de dilatation-torsion de l'estomac a tendance à récidiver, c'est pourquoi lors de la chirurgie il est possible qu'une seconde opération soit pratiquer. Il s'agit de fixer l'estomac à la paroi de l'abdomen afin qu'il ne puisse plus se retourner. Cette seconde chirurgie peut être faites de façon préventive chez certaines races particulièrement sujettes à ce problème telles que les Dogue Allemand.

En matière de prévention, il y a de nombreuses choses à faire. Tout d'abord, à la base : ne pas sélectionner des chiens qui ont eu ce soucis. Pour les éleveurs, il est donc conseillé de retirer les chiens ayant eu ce syndrome de la reproduction, mais également d'essayer de privilégier des lignées exemptes de ce type de problème.

Ensuite, on peut essayer de minimiser les risques en donnant les repas en plusieurs portions, afin d'éviter de faire gonfler l'estomac suite à une trop grande ingestion de nourriture. On peut choisir des aliments assez conséquents pour favoriser la mastication. Si le chien avale trop vite, on peut également décider de passer par des gamelles anti-gloutons ou de choisir une autre manière de donner la nourriture (voir : Comment donner à manger à son chien ?)

Le fait de mouiller les croquettes pourraient augmenter le risque de dilatation et de torsion de l'estomac. De la même façon, il vaut mieux poser la gamelle au niveau du sol et ne pas la surélever contrairement à ce qui peut parfois être préconisé à tort.

Le repas doit se passer dans le calme. Il faut éviter d'amener les chiens à stresser.

Enfin pour les races présentant de grands risques, il est possible de demander à son vétérinaire pour qu'il nous montre les gestes techniques à faire face à cette urgence et de prévoir certains médicaments qui peuvent aider.

Il est important de noter que la grande majorité des chiens survivent grâce à l'opération. La prise en charge doit néanmoins être rapide, que ce soit pour limiter les souffrances et surtout pour éviter la nécrose qui elle risque d'être fatale.

Pour plus d'information :
Voyoute

Voyoute

Très bel article : pour ralentir la prise de repas on peut retourner soit un petit pot en verre, soit un bol lors de la distribution de la gamelle.test fait avec le labrador de ma fille : qui est un véritable glouton dit aspirateur de table.
Voyoute

Voyoute

Très bel article : pour ralentir la prise de repas on peut retourner soit un petit pot en verre, soit un bol lors de la distribution de la gamelle.test fait avec le labrador de ma fille : qui est un véritable glouton dit aspirateur de table.
Moune

Moune

Super ton article !! J'ai lu aussi que l'alimentation crue pouvait aider à prévenir le SDTE, la digestion étant plus rapide et la masse moins importante (en deux repas). Le stress est aussi un gros facteur de risques. Puis il y a les cas non expliqués, le SDTE arrivant majoritairement le soir, les chiens sont retrouvés morts le lendemain alors que rien de laissait présager cela :-( Ma chienne a eu père, frères et oncle qui sont morts de ça. Je n'ai donc pas voulu qu'elle reproduise.