L’éducation positive est un type d’éducation qui …
L’éducation positive est un type d’éducation qui se compose de renforcement positif (en bref : récompenser le chien pour qu’il fasse bien) et de punition négative (en bref : montrer que le comportement est inutile). Ce type d’éducation ne comprend pas un certain nombre de méthodes et d’équipements tels que le collier électrique, le collier étrangleur ou encore simplement le fait de punir d’une tape aussi légère soit-elle.

Les premières réactions que l’on voit souvent quand on aborde cette méthode sont des craintes qu’elle fonctionne uniquement avec tel ou tel chien, parce qu’elle semble interdire énormément de choses et laisser très peu de solutions. En réalité, l’éducation positive est une éducation très riche, qui comprend beaucoup de manières de faire et qui est surtout limitée par l’imagination ainsi que par un certain temps de préparation. On commence souvent par apprendre au chien "les règles du jeu".

Mais la question reste souvent entière : c’est pour quel type de chien ? Au final, y’a-t-il un chien avec qui l’on est forcé d’employer la force ?

Par exemple les nordiques, les chiens japonais ou encore certaines races avec de forts caractères ? Et bien non, même pour les chiens réputés "peu obéissant" ou "compliqué" ou "difficile", l’emploi de la force est un choix, pas une obligation. L’éducation positive est une éducation motivante. Le chien y participe volontiers et travailler la main dans la patte avec son chien permet d’aller beaucoup plus loin, beaucoup plus vite … En terme d’efficacité, sur le long terme, il n’y a aucun soucis et ce quelque soit la race. N.B. : Ce type d’éducation remet d’ailleurs toutes les races au même niveau, car la faiblesse physique de certains chiens ne sera plus un avantage, puisqu’il faudra le motiver à faire de lui-même.

Mais pour les chiens qui sont déjà dans un rapport de force ?

Avec les chiens agressifs, avec ceux qui n’écoutent rien, qui ne "veulent pas comprendre", l’éducation positive peut paraître ridicule. En effet, comment travailler "main dans la patte" avec ce genre de chien ? Malheureusement, ne pas passer par l’éducation positive, ça veut dire rentrer réellement dans un rapport de force avec une potentielle escalade de la violence. Avec ce genre de chiens éviter tout risque d’auto-défense est très important et l’éducation positive est parfaite pour cela. Certaines rééducations de chiens particulièrement agressifs se font en positif, c’est faisable mais cela demande certaines compétences et une bonne compréhension du chien. En soit, si le chien parait difficile, c’est souvent parce qu’il n’est pas motivé, alors trouver comment le motiver reste la manière la plus maligne et intéressante d’aborder la situation.

Mais pour les ordres vraiment importants, ceux qui concernent la sécurité ne vaut il pas mieux être sûr et employer une autre méthode ?

Le comportement de tous les jours se fait grâce à des apprentissages. Il n’y a pas besoin de douleur, de peur ou d’inconfort pour faire un apprentissage solide. Il faut de la cohérence et de la clarté. Il faut également prévoir son coup et bien orchestrer cet apprentissage pour qu’il soit réellement solide et qu’au moment voulu, le chien obéisse parce qu’il connait l’ordre et pas parce qu’il réagit sans comprendre ce qui est attendu.

Par exemple, si l’on veut qu’un chien ne mange rien en ballade pour sa propre sécurité. On peut travailler avant, en positif, avec un "tu laisses" ou on peut crier, frapper, faire voler le chien lorsqu’il mange un truc en balade … Alors effectivement, il pourra fuir le truc attractif ou au contraire, se jeter dessus pour le gober plus vite et là, niveau sécurité, c’est loin d’être parfait.

Donc pour résumer, l’éducation positive c’est bien pour :
- Les chiens de tous âges
- Les chiens quelques soient leurs types morphologiques
- Les chiens quelques soient leurs soucis de comportement
- …

Et ça tombe bien, car les chiens éduqués en éducation positive sont visiblement moins dangereux que les autres et ils sont plus performants. Donc aucune hésitation à avoir !

Maintenant, il va falloir se poser une autre question. L’éducation positive, pour quel maître ? Au final, c’est un type d’éducation rigoureuse qui demande beaucoup de choses au maître. L’humain doit être capable de réfléchir, de se remettre en question, de se documenter, de rester calme, … Ce qui est loin d’être toujours évident lorsque l’on fait face à des soucis, mais bien des témoignages montrent que pour l’humain aussi, ce type d’éducation peut faire du bien. Ne plus être dans le rapport de force peut permettre d’être beaucoup plus tranquille et plus serein. Ce qui ne fait vraiment pas de mal.

Bref, l’éducation positive, ça peut être vraiment génial, à condition de comprendre réellement de quoi il s’agit et d’être prêt à quelques efforts.
Maelyse

Maelyse

Top! Merci Céline, cet article est a partager absolument!
Kismie

Kismie

Merci pour cet article ! Je voulais écrire quelque chose sur le sujet pour mon site mais tu m'as devancée^^.
lutin2706

lutin2706

Bonjour, Je viens d'adopter Teepee, gentil chien de refuge de 5 ans. Je reçois toutes sortes de conseils d'éducations, la plupart faisant l'apologie de la dominance par l'humain, de lui montrer tout de suite "qui est le chef", etc. Je me sens pourtant étrangement attirée par votre discours qui prône une éducation positive et non un rapport de force. Outre les moults articles très intéressants que vous nous offrez, avez-vous des lectures à me conseiller ? J'ai testé "l'éducation pour les nuls", que je renommerais plutôt "l'éducation par les nuls qui ne savent rien faire d'autre que rentrer dans un rapport de force" (ok, le titre est un peu long et peu vendeur). Merci pour votre réponse et merci pour vos articles.
Céline

Céline

Je suis contente que mes articles te plaisent. On a répertorié quelques liens ici, sur le forum, pour trouver des lectures intéressantes : https://hund.fr/forum/discussion/bibliotheque-de-liens/6