Ces derniers temps, je vous ai proposé plusieurs …
Ces derniers temps, je vous ai proposé plusieurs vidéos au sujet du conditionnement opérant et de son lien avec les émotions. Revenons là-dessus. Tout d'abord, ce n'est pas la première fois que nous parlons de conditionnement opérant, mais vous ne le connaissez peut-être pas sous ce terme. Il s'agit de la théorie expliquant ce qu'est le renforcement positif, le renforcement négatif, la punition positive et la punition négative. Nous en avions parler ici par exemple

Dans la première vidéo, nous verrons une présentation de ces termes et nous observerons que nous pouvons les rapprocher d’onomatopées. C'est un truc que j'ai développé pour que ce soit un peu plus intuitif même si ce n'est pas parfait. Ainsi, le renforcement positif devient un très joyeux "YES !", un cri de victoire. La punition négative quant à elle, devient un "Zut", un échec certes, mais un échec qui n'interdit absolument pas de recommencer et d'essayer de trouver une meilleure solution et ceux jusqu'à pouvoir lancer son cri de joie.

En éducation positive, nous travaillons avec ces deux formes d'apprentissages, néanmoins, il est utile de bien connaître la totalité du cadran, même si nous n'utilisons pas tout. Déjà pour s'assurer de ce que l'on emploi et de ne pas utiliser par erreur des mécanismes qui nous déplaisent, mais également parce que la vie du chien est faites d'apprentissage. Il y a tout les apprentissages que vous parvenez à gérer, mais il y a également tout les autres. Ces apprentissages dont on ne veut pas et que le chien subit malgré tout. Vous savez, ce jour où un chien pas commode est arrivé pour apprendre à votre toutou que les autres chiens, ils sont pas toujours sympas. Le jour où cet humain s'est approché trop vite. Le jour où votre toutou s'est fait peur en marchant sur une plaque d'égout. Peu importe la situation, comprendre ce qui vient de se produire pourra vous aider à comprendre et parfois, si nécessaire, à réparer.

Je vous laisse un instant avec la vidéo. Bon visionnage !



Maintenant que le concept de base est posé, nous pouvons commencer à aller un peu plus loin. L'interrogation que je vous soulevais est la suivante : quels liens existent entre le conditionnement opérant et les émotions ? Si nous désirons effectuer une éducation respectueuse, comprendre les émotions est très important. Nous ne voulons pas faire peur, nous ne voulons pas angoisser ou provoquer du stress.

La question des émotions est une question complexe et j'aimerais d'abord attirer votre attention sur ceci : le comportement est une chose visible. L'émotion est invisible. On ne peut que la déduire. C'est quelque chose de très important si jamais nous devons parler de détresse acquise, le chien a l'air d'aller bien. Tout les signes visuels sont plutôt favorables. Néanmoins, ça ne veut pas dire que le chien va réellement bien. Pour comprendre son émotion, il faut étudier la situation dans son intégralité.

Quand on observe un chien avec l'arrière-train bas, la queue entre les pattes, marcher très lentement ... On peut se dire : ce chien a peur. C'est peut-être une très bonne déduction. Néanmoins, le comportement du chien, c'est simplement tenir son arrière-train bas, sa queue entre ses pattes et marcher lentement. On pourrait aller plus loin dans les observations et découvrir que son rythme cardiaque est élevé. On pourrait aller encore plus loin et faire des analyses poussées sur son état en étudiant ses hormones et tout un tas de choses invisibles au simple observateur. Néanmoins, à la fin, nous n'aurions qu'un faisceau de preuves appuyant une déduction.

Le chien ne peut pas faire de témoignages directs pour nous affirmer : effectivement, là, j'ai peur. Donc parler des émotions du chien est toujours un sujet un peu délicat. Parler des effets de l'éducation sur ces émotions l'est encore davantage.

Je vous propose cette vidéo courte sur le sujet.



Cette vidéo pourrait servir d'introduction à une autre forme d'apprentissage qui joue sur les émotions. Il s'agit des associations positives et négatives. Cette petite passerelle peut être une aide pour mieux comprendre ce qu'il se produit lorsque l'on éduque son chien.

Enfin, il m'a semblé important de vous parler d'une dernière chose. Le conditionnement opérant et son cadran peuvent produire des émotions. De la joie, de la frustration, de la peur, ... Mais ce n'est pas le seul lien possible avec les émotions. Lorsque le chien a une émotion inappropriée de part sa virulence ou le simple fait qu'elle apparaisse, nous pouvons décider de passer par la voie éducative. Ce n'est pas la seule voie possible en soit, mais c'est peut-être l'une des voies les plus connues.

Du coup, peut-on éduquer un chien correctement même lorsqu'il ressent une émotion violente ? Que ce soit une émotion que nous avons involontairement (ou pas) provoquée durant la séance éducative ou une émotion déjà présente avant ?

Cette question, elle n'est pas anodine en soit. Elle implique des choix importants en terme d'éducation.



Ce qui nous ramène à l'idée d'origine. La peur peut-elle s'augmenter à coup de renforcement positif ? Nous en avions déjà parler ici. Mais revenons dessus une seconde.

Cette idée reçue est terrible pour plein de raisons mais peut-être surtout parce qu'en ne désirant pas augmenter la peur, ce qui est un but louable, on peut se retrouver à laisser le chien dans une situation anxiogène, ce qui est dramatique d'un point de vue comportemental et physique. Cette inaction n'est pas sans conséquence. Ne rien faire est un choix à part entière. C'est un choix que l'on peut éviter. Ceci étant dit, pour défendre cette idée, nous pouvons retrouver des arguments et il est dommage de voir passer des messages comme quoi "les émotions ça ne se renforcent pas". Le mot "renforce" ici renvoie au renforcement positif, mais même ainsi, ce n'est pas tout à fait exact. Si mon chien est très excité et que je le félicite en lui offrant des trucs géniaux à ses yeux, il est tout à fait possible que son émotion se renforce ...

Peut-être serait-il plus intéressant de comprendre ce concept d'association positive et négative afin de mieux comprendre le chien et d'éviter certaines formes d'erreurs.

Merci de m'avoir lu ! J'espère que les vidéos vous ont plu, n'hésitez pas à vous abonner à la chaîne ou à me dire ce que vous en pensez en commentaire !