Je tenais à vous annoncer que les petits chiens s…
Je tenais à vous annoncer que les petits chiens sont peureux, fourbes, jaloux et surtout hargneux, mais ce n’est pas très grave puisque le Labrador est, en réalité, une vraie teigne, bien pire que le Amstaff qui est lui-même possède un gène de l’agressivité qui explique peut-être son naturel dominant et donc son agressivité envers les autres. Voilà, vous êtes heureux d’avoir lu ce ramassis immonde de préjugés, n’est-ce pas ?

Il existe des procédés qui ont tendance à me mettre un peu hors de moi. Avoir des préjugés envers une race, de base, ça ne devrait pas être normal, mais je peux comprendre que les expériences personnelles et le discours ambiant peut créer des craintes et de la haine.

Par contre, lorsque l’on veut défendre une race contre certains préjugés, il y a un certain nombre de comportements que je ne saisis pas. Par exemple, mettre un jeune enfant sur le dos d’un des chiens de cette race pour montrer qu’ils sont tout de même bien patient ou prendre des photos pendant qu'un bébé joue avec les babines du chien. Peu importe la patience du chien, sa race, sa socialisation, etc, etc, etc, ce sont des comportements dangereux (en plus d'être irrespectueux pour le chien) qui ne devraient pas être affichés et répandus car c’est ainsi que les accidents arrivent. Si tout le monde respectait les consignes de prévention morsure et en profiter pour observer le comportement canin, on éviterait énormément d’accidents. Il existe des tas de situation sécurisée où enfants et chiens sont ensembles, il n’y a pas besoin de montrer davantage, sinon tout ce qui transparaît de ces images, c’est une certaine inconscience.

chien définition

Ceci étant dit, l’autre comportement qui m’insupporte c’est cette tendance à croire la haine obligatoire. J’ai parfois l’impression qu’on est censé avoir un capital de haine envers les chiens et que l’on doit l’exprimer envers une race ou un groupe de race. Et donc, pour empêcher cette haine d’être dirigée vers la race que l’on connait et que l’on adore, il faudrait la faire se reporter sur une autre race.

Ce qui donne des remarques indiquant que les labradors sont des teignes, ils sont bien pires que les amstaff ou encore qu’il vaut mieux se méfier des petits chiens. Je ne parviens pas à comprendre comment des préjugés supplémentaires pourraient améliorer les choses.

Peut-être que la meilleure chose à faire pour combattre les préjugés est de combattre ses propres préjugés et d’éviter de les répandre. Ainsi, les chiens seront simplement des chiens quelque soit leurs tailles, leurs gabarits ou leurs types et l’on pourra se méfier de choses un peu plus intéressantes. Par exemple, se méfier d’un chien qui s’approche avec une crête dressée sur le dos, se méfier d’un chien qui enchaîne signaux d’apaisement sur signaux d’apaisement et qui montre des signes de stress,... autant de détails importants si l’on veut effectivement prévenir un danger.

Alors avant de dire que telle race est comme ceci ou comme cela, peut-être faudrait-il se poser quelques secondes et y réfléchir. Est-ce que c’est une idée reçue ? Est-ce que c’est une question de proportion de chiens ayant ce comportement ? Et alors, est-ce que cette proportion est vérifiable ou est-ce seulement une question d’impression ? Est-ce que c’est une question de sélection ? Et, au final, est-ce que ça apportera quelque chose de constructif à la discussion ?

N’oubliez pas que chaque préjugé peut être mal vécu par les propriétaires de la race concernée qui sont souvent directement visés. Est-ce que cette "guerre" des races est intéressante ? S’il-vous-plait. Choisissez la paix et réfléchissez vraiment avant de dire quelque chose sur un type de chien...
lutin2706

lutin2706

Et pourtant, sur Hund, on nous propose de remplir des "caractéristiques" de notre chien, en fonction de sa race. Cela ne vise-t-il pas justement à établir une cartographie des races, en indiquant lesquelles sont plus "affectueuses", "bruyantes", "fugueuses", "indépendantes", "sociables avec les enfants", etc ... ? Soit on accepte qu'un chien est un chien, quelle que soit sa race, soit on accepte l'idée qu'il y ait des caractéristiques propres à chaque race (et c'est à mon sens bien le cas). Certainement pas de quoi engendrer de la "haine" envers une race, mais simplement histoire de limiter l'erreur de casting dont tu parles dans un article précédent.
Céline

Céline

De part leurs sélections, les races ont des particularités. C'est à dire que si on prend deux chiens qui ont tendance à être très prédateur et qu'on leur fait faire des petits, les petits auront peut-être tendance à être très prédateur. Si on recommence sur X générations, on va finir par avoir une race faisant beaucoup de prédation. De la même manière, on se retrouve avec des races plus indépendantes que d'autres et cela peut s'expliquer par la sélection. Les dames dans les châteaux qui voulaient des chiens de genoux, si les chiens étaient indépendants, ça ne marchait pas. Il fallait des "pots-de-colles" ... Sur la sélection des caractères, il y a l'histoire du renard argenté qui est assez passionnante et où on peut voir une énorme différence de comportement entre les renards avant et après la sélection. Sur Hund, on a choisi effectivement de laisser les propriétaires remplir les traits de caractères de leurs chiens. Quand le chien est "pure race", ces traits comptent également dans les stats de la race, mais ce n'est pas pour alimenter un préjugé (qui par définition est sans fondement réel) mais au contraire pour éviter d'en appliquer. Beaucoup de sites pré-remplissent ces critères sans demander l'avis aux propriétaires, sans même parfois connaitre la race (dur de connaitre plus de 300 races personnellement ...), ça c'est davantage de l'ordre du préjugé ^^' Ici, nous cherchons à obtenir une moyenne pour qu'on puisse se faire une idée sur le caractère "en général" de cette race (qui est issu d'une sélection qui soit volontaire ou pas), tout en précisant que ce sont les propriétaires qui notent, ce qui implique que ce ne soit pas très fiable. C'est un choix, c'est discutable, mais je ne pense pas que soit une démarche de préjugé ^^'
Maelyse

Maelyse

Plus je me renseigne et observe des chiens, plus je me dis qu'il n'y a pas de caractère approprié à une race. Pour moi, ça n'existe pas. Un berger australien peut avoir des parents très calmes, et donc le chien sera plus ou moins calme, et dans un autre élevage on peut avoir des parents très actifs et agités, et donc avoir un chien plus ou moins agité. Ca dépend de son éducation aussi...bon après je n'ai jamais eu de chien de race pure, ni de race tout court d'ailleurs, je ne peux pas trop en juger. Si je prends par exemple le beagle de mon amie, qui est inscrit au LOF, pure race etc....et bien il a son caractère. Quand on se renseigne sur les beagle, j'en vois des super intelligents, des "mous", des actifs, des sportifs...on en voit plein qui sont différents! Donc je ne vois pas pourquoi une race aurait un caractère particulier :)
lutin2706

lutin2706

Céline, Ok, nous sommes bien d'accord qu'il y a des caractéristiques propres à chaque race, même si, comme le dit Maelyse, les individus peuvent être très différents au sein d'une même race. Je n'avais pas compris que tu fustigeais surtout les préjugés (=traits de caractère supposés, mais sans fondement), et non le fait que chaque race ait des spécificités. Nous parlons donc bien de la même chose. Et le meilleur contre-exemple est Teepee, qui est très typée border collie (mais non LOF), mais n'en a absolument pas les caractéristique principale, à savoir l'hyperactivité (ou en tous cas l'activité intense). On a adopté une vraie carpette ... :-D
Lary

Lary

mais chaque race a ses propres besoins non ? Par exemple il faut faire du troupeau à un border collie ou l'occuper sans cesse sinon il va s'ennuyer et il développe les tocs désagréables non? Enfin le border collie n'est pas pareil que le golden retriver. Je crois que je confond. un truc non ? x( Désolée s'il faut vous faire répéter mais je ne comprend pas très bien... ><'
Céline

Céline

Disons qu'il y a des besoins d'activités différents en fonction des sélections, mais pour reprendre ton exemple, on peut avoir un Border bien dans ses pattes sans pour autant faire du troupeau. "Troupeau" c'est pas un besoin. Le besoin ça peut être de rester concentrer, de courir, etc, etc et si on trouve une activité "similaire" elle est tout aussi efficace pour fatiguer le chien. Le soucis ce ne sont pas toutes ces "données" plus ou moins fondées en fonction de la race et de l'individu mais vraiment les préjugés. Si par exemple j'annonce que le Border Collie est un chien hyper-actif, c'est un préjugé, car l'hyper-activité, c'est un problème de comportement qui a une cause grave. Si j'annonce que le Doberman pète les plombs à un certain âge, idem, c'est une idée fausse. Si j'annonce que les chiens noirs sont agressifs, pareil : pas de fondement. Le problème actuellement, c'est que l'on a tendance à mélanger des idées reçues (exemple : gène de l'agressivité), des choses vraies (exemple : besoin spécifique), des choses partiellement vraies (exemple : besoin d'une activité en particulier obligatoirement), ... et observer tout ça au même niveau. Je ne suis pas sûre que ce soit le plus intéressant à faire. Dans l'article, je parle uniquement des préjugés qui sont en plus des idées qui ont tendance à conduire à la haine ... et qui du coup, ont un véritable pouvoir néfastes :( Je pense que si on doit commencer à lutter contre un type de préjugés, c'est celui-là.
Maelyse

Maelyse

D'accord avec toi Céline, il y a caractère et besoins. Un border collie d'une certaine lignée peut avoir un caractère très calme mais avoir besoin de beaucoup d'activité mentale pour se sentir bien dans ses pattes...alors qu'un autre sera super actif et aura plus de concentration dans un sport que dans un jeu intellectuel. Je préfère me baser sur l'individu en lui même que sur la race, parce que sinon ça ne mène à rien. Dans la rue, tu ne va pas te dire " oh ben tiens, y'a un border là bas, c'est un chien super hyper actif! Pauvre maitre! Il n'aurai pas du choisir cette race" xD Enfin voilà ça me semble bête....
daravy

daravy

hihihi,je suis plutôt d'accord avec tout ça, on met les préjugé de coté et on pense aux spécificités d'une race ;) Puis, rien qu'avec ma chienne (batard pure race, non lof) on a entendu tout plein de chose et pas grand chose de vrai :p, parce qu'on connait les races de ses grand parents (après faut voir si avec des croisements si différent peut encore y avoir une vraie influence?) - bouvier bernois -> ça va être un gros chien (elle fait 20kg), il va falloir la faire nager tout les jours (elle voulait pas mettre les pattes dans une flaque), ça va être un amour avec les enfants (ça c'est vrai, mais je vois pas en quoi c'est inhérent à une race), elle va pas trop aimer le sport (... not even a comment) - labrador -> ça va être une brute (pas vraiment, elle est super délicate), ça va être une goinffre (elle est gourmette, madame ne mange pas n'importe quoi), elle va adoréééé l'eau (cf ci dessus), elle va avoir de l'énergie (c'est vrai, mais comme à peu près tout les chiens en bonne santé, non?), ça va être dur pour l'éducation (euh... elle a appris super vite, c'est vrai que c'est pas ce qu'elle prefere, mais elle apprend super vite ) ça c'était pour la maman (une belle et grande typé labrador noire)
daravy

daravy

Maintenant faisons un tour coté paternel : - berger allemand -> elle va être facile à éduquer (bah, elle a beau apprendre vite, c'est une super flipette et faut être sur la même longueur d'onde, on m'a dit une fois "elle a du BA, vous pouvez être un peu plus brute avec elle!!", parce que je ne m'énervais pas quand elle faisait pas quelque chose -_- ), elle va avoir de l'énergie(cf ci dessus), elle va être fidèle (bah, en fait, comment vous dire, elle a peur de me perdre en ballade, mais ... ), ça va être un super chien de garde / de défense (avec une super flipette, c'est sûr ... elle aboit mais de derrière moi :p ), ... - border collie -> elle va être hyper-active, elle va jamais se poser à la maison (elle a toujours de l'énergie pour partir faire quelque chose mais elle peut passer sa journée à dormir aussi), et tout ce qu'on raconte sur le border Puis les gens lui trouvant du beauceron, du rott, et autre j'en ai entendu des vertes et des pas mûres :p Bref, tout ça juste pour dire que si j'avais essayé de me fier aux préjugés sur les races ... je sais pas trop où j'en serais parce qu'on m'a dit tout et son contraire ;)
daravy

daravy

et je continue (dsl :D ) A chaque fois on me dit "c'est une exception, ça veut rien dire" Mais j'ai rencontré au cours de mes ballades : - des akitas en libertés sociables avec tout ce qui bougent (et une personne, au japon, qui vivait avec 2 akita inu et akita américain mâles, et non castré et aucune bagarre) - des husky en liberté, en rando, H24 (même la nuit, ce que je n'oserais pas faire) - des bouviers bernois agressifs - des rott qui étaient des crèmes (un couple) - un jack russel fainéant - .... bref la liste pourrait être longue Mais après la suite de mon opinion colle avec celui exprimé dans l'article "il sont comme ça on y peut rien" (ou quelque chose comme ça) publié sur hund aussi ^^