Le test de caractère, c'est un petit "examen" qu'…
Le test de caractère, c'est un petit "examen" qu'on propose parfois à vos chiens lors d'une exposition canine. J'ai choisi de le passer avec Kuckunniwi pour voir un peu de quoi il s'agissait et parce que je trouve assez rigolo l'idée de lui faire passer ce genre de choses puisqu'elles ne sont pas trop difficiles pour ma chienne.

Je n'aurais pas essayé de le faire avec un chien plus sensible et d'ailleurs je ne vous y encourage pas en soit. J'aime l'idée qu'on communique sur ce test et ses exercices. Histoire d'avoir, potentiellement, un petit but en terme de comportement canin. C'est quelque chose de courant dans l'éducation du chien, il y a pleins d'objectifs potentiels et finalement, en matière de comportement, on est moins gourmand, moins communicatifs, alors qu'il y a tant à faire !

Dans la vidéo qui suit, je vous parlerais de ce qu'est ce test, on verra les exercices et comment ma chienne a géré les choses. En montant la vidéo, je me suis aperçue de certains manques. Vous pourrez noter que ma chienne émet quelques signaux d'apaisement par exemple dont je ne parle pas. J'ai juste rajouté la mention à l'écrit. Elle n'était pas spécialement inquiète, tout juste très légèrement mal à l'aise. Elle devait commencer à se demander pourquoi le monsieur bizarre qui fait de drôles de trucs n'arrêtait pas de la suivre, mais ça n'a pas été plus loin que ça.



Il y a un autre détail que j'ai passé sous silence. J'aimerais vous romancer ce petit truc, parce qu'au delà de ce qui est filmé, il y a toute cette foule de choses qui se passe hors-champ. Ces petites anecdotes qui n'apportent pas grand chose, mais qui me font sourire.

Lors de l'exposition, nous étions installées le long d'une haie au milieu des autres personnes quand soudain, quelqu'un crie : "chien en liberté". Effectivement, un petit loulou passe en courant. Quelqu'un reprend : "chien en liberté", histoire de bien prévenir tous les humains accompagnant des chiens délicats, pas très sociaux, voir réactifs ... Une attention potentiellement très importante. Kuckunniwi lève donc la tête et décide qu'effectivement tout ça est très étrange, alors la voici en train d'hurler avec les humains.

Elle a bel et bien identifié un problème : les humains ont réagi. Mais pourquoi exactement ? Première piste : c'est peut-être qu'il faut crier si on voit ce genre de chien. Comme si nous jouions à un "où est Charlie" grandeur nature. Elle a donc aboyé sur tous les chiens de cette race, tout en continuant à ignorer les autres. Les gros Samoyède, aucun intérêt. Kaï, Hokkaido et autre japonais, sans importance. Une seule race comptait : les Spitz des Visigoths. Elle a fini par comprendre que c'était une mauvaise piste. Les humains ne réagissaient pas comme tout à l'heure ... et moi, je détournais tranquillement son attention. Je n'avais pas très envie de garder cette distinction.

Sa piste n'était pas la bonne, mais ce n'était pas grave, Kuckunniwi allait tenter de percer le mystère. Elle voulait vraiment aller voir les chiens de cette race pour découvrir leur secret et une nouvelle fois, elle ignorait tout les autres.

Vient le moment du test de caractère. Il y avait des chiens de races variées, mais aucun de cette race là. Par contre, derrière nous, dans le couloir du bâtiment, à vue, il y en avait un. Assis, en train d'attendre bien sagement. Résultat : Kuckunniwi n'avait vraiment pas envie de voir ce monsieur bizarre qui laisse tomber ses clés et ouvre son parapluie par grand soleil ... Elle, elle ne voulait qu'un seul et unique truc : aller dans le couloir et renifler ce chien. Elle m'y aurait bien emmener si je l'avais laissé faire.

C'est peut-être pour ça qu'elle a été encore moins intriguée par tout ce qu'il pouvait se passer que d'habitude. Ou peut-être que c'était juste vraiment ennuyant à ses yeux. A moins qu'elle n'ait trouvé ça un peu anxiogène, beaucoup d'humains, beaucoup de chiens, beaucoup d’interactions. Le désintérêt dont elle a fait preuve, accompagné de quelques signaux éparses, lui ont aussi permit de se mettre facilement à l'écart.

Au fil de la journée, elle s'est rendue compte que ces chiens n'étaient pas plus intéressants que les autres ... Ce qui pour elle revient à dire qu'ils étaient totalement dénués d'intérêt. Elle a donc lâché l'affaire.

J'aime beaucoup ce recul dont elle peut faire preuve et cette concentration qui l'a poussée pendant toute la journée à observer précisément certains chiens. On aurait presque dit qu'on pouvait voir les petits rouages qui s'activaient dans sa tête alors qu'elle cherchait une solution logique. La curiosité qu'elle n'a pas voulu montrer lors du test, elle me l'a montré tout au fil de la journée et elle continue de me la montrer chaque jour.

J'espère que la vidéo vous a plu, à bientôt !