La promenade « suivez-le-guide » est une promenad…
La promenade « suivez-le-guide » est une promenade que j’ai personnellement inventée, je le précise car je l’aime beaucoup. Je suis très contente de cette création, par contre, cela part d’une idée toute simple et je ne doute pas que nous soyons plusieurs à avoir eu des cheminements similaires.

Les promenades « à thème » commencent souvent par vous dire tous les bienfaits qu’elles peuvent apporter. La balade « suivez-le-guide » ne vous aidera pas pour la marche en laisse, pour le rappel ou la concentration de votre chien sur vous. Au contraire. La balade « suivez-le-guide » n’est pas une balade éducative, elle n’apprendra rien au chien, par contre, elle pourra être riche d’enseignement pour l’humain. Ce n’est pas la balade du siècle, ce n’est pas non plus une balade que vous pourrez adopter indéfiniment sans limite ou restriction. Néanmoins, c’est une balade que je crois réellement géniale !

L’une des principales difficultés que l’on rencontre avec un chien c’est qu’il ne parle pas. Il communique beaucoup, mais il ne parle pas tout à fait le même langage que nous et pour comprendre ce qu’il désire, ce qu’il aime, ce dont il a besoin il faut accepter d’apprendre son langage. Cette promenade est là pour ça.

Quand nous promenons un chien nous choisissons habituellement le parcours du lieu de départ au lieu d’arrivé, des temps de pauses à chaque détail de l’itinéraire. Néanmoins, la promenade c’est un moment qui est là avant tout pour le chien. C’est un moment où on lui permet de se dégourdir les pattes voir de se défouler. C’est un moment où il peut explorer et parfois rencontrer des congénères. C’est le moment principal où il va combler ses besoins dans sa journée.

Seulement, même avec toute la bienveillance du monde, comment savoir quelle balade le chien a besoin ou envie de faire, si on ne le lui demande pas ? Cette promenade répond exactement à cette problématique : nous allons lui demander. En la faisant un certain nombre de fois, en changeant légèrement de configuration, nous allons apprendre et découvrir nos chiens.

Alors comment ça se met en place ?

Vous choisissez un lieu de départ et tout simplement vous allez suivre votre chien. Attention, il y a tout fois un pré-requis important, quelque chose qui va nous mettre en difficulté et qui va nous amener à devoir recommencer plusieurs fois cette promenade. Cette difficulté n’existe généralement pas avec les jeunes chiots, mais nous la construisons au fur et à mesure en refusant d’écouter nos chiens. Ce prérequis c’est que le chien cherche à communiquer son envie. Si a chaque croisement il s’arrête et vous regarde, ça va être compliqué. Mais à force de l’écouter, il osera de plus en plus s’affirmer et montrer ses envies.

suivez-le-guide1

Durant cette balade nous allons donc apprendre à suivre nos chiens même s’ils décident d’aller en ville, de traîner sur un parking, de choisir un champ qui nous paraît inintéressant. Ils ne se trompent pas. S’ils veulent passer une heure sur place dans un champ, grand-bien leur fasse. S’ils veulent explorer en ville, qu’ils explorent. Et s’ils décident de retourner à la voiture ou à la maison pour rentrer : qu’ils rentrent.

La durée de la balade peut être décidée par le chien, si vous avez suffisamment de temps ou si votre chien décide de rentrer avant vous. Sinon vous pouvez décider d’un cadre autour de cette promenade. Vous pouvez choisir : sa durée maximale et plus important encore : son point de départ. La seule limite, c’est la sécurité. Si toutou décide d’aller chasser, vous pouvez l’empêcher d’avancer vers les proies. Si toutou décide de marcher le long de l’autoroute, vous pouvez l’empêcher d’avancer vers là. La sécurité, c’est votre seul job vraiment important.

Concernant le point de départ, je vous conseille d’essayer surtout de prendre des notes et d’appliquer des variations. Nous pourrions commencer d’un point de départ habituel ou d’un point de départ totalement inédit. Les points les plus intéressants sont sans doute ceux qui permettent au chien de faire un maximum de choix. Si nous débutons au centre d’une forêt, le chien ne pourra que choisir la forêt. Si nous choisissons un point permettant d’accéder à un parc ou un bout de ville, nous en apprendrons sans doute plus.

suivez-le-guide2

La balade est donc censée se dérouler comme ceci :
  • Vous choisissez un point de départ
  • Votre chien choisit le trajet
  • Vous intervenez en cas de problème ou pour mettre fin à la promenade
  • Vous rentrez et prenez des notes


En fonction de ce que vous proposez exactement vous pouvez découvrir des choses très variées comme : la durée idéale d’une promenade aux yeux de votre chien. A force de faire des balades où le chien décide de rentrer de lui-même, cela peut en effet nous donner un bon indicateur. Si nous acceptons l’idée de partir de points variés, nous risquons de découvrir que nos chiens peuvent apprécier des milieux urbains et qu’une rue peut être aussi riche, voire plus, qu’un chemin de forêt. Mais surtout, à force de répétitions, nous pouvons découvrir des grands types de personnalités même si les classer réellement n’a que peu de sens.

suivez-le-guide3

A terme, en prenant des notes et en observant réellement les choix de votre chien vous pourrez mieux évaluer ses besoins et comment il aime les assouvir. Cette meilleure compréhension vous permettra de prévoir des balades plus intéressantes à ses yeux. Notons que certains chiens aiment simplement la nouveauté et qu’il faudra surtout se montrer innovant.