Sofi
249 points
Posté par Sofi il y a 1 année, 4 mois
0   0
Bonjour à tous et toutes !

Je reviens vers vous suite à un bon petit moment d'inactivité sur le forum car en ce moment c'est vraiment la course à la maison, bref.

Je vous explique un peu mon gros soucis, qui nous empêche de dormir avec mon homme depuis lundi, jour où on m'a appris ma grossesse qui n'était pas du tout prévue pour tout de suite.

Là où nous nous inquiétons beaucoup, au delà du déménagement et du risque d'annuler le mariage, cest pour Largo, notre chiot rott.

Pour vous décrire un peu le contexte, Largo depuis quasi toujours nous grogne pour un oui et un non dessus, il a des moments dans la journée où il ne supportera pas qu'on le touche et si par exemple il vient se coucher sur moi il va me grogner dessus pour que je dégage, quand je vais vouloir l'inciter à descendre il va s'énerver et monter en pression.
Je ne sais pas d'où ce comportement lui vient, il donne vraiment l'impression de ne pas nous supporter par moment et se retourne souvent pour mordre (il n'a évidemment jamais mordu fort ou violemment) ou du moins mettre les dents.

Aujourd'hui je me remets énormément en cause, bien que ça est toujours étais problématique la situation n'engageait que nous deux et nous prenions le temps de créer la confiance pour ensuite espérer qu'il se calme avec le temps et la relation se forge mais là, à l'annonce de ma grossesse j'avoue que je suis terrifiée à l'idée de prendre un risque à mon bébé en le laissant proche d'un chien dont je n'arrive pas à prédire ses humeurs et réactions tant il est imprévisible pour nous.

Pensez vous qu'il serait inconscient de garder mon chiot ? J'ai vraiment beaucoup de mal à accepter l'idée que je dois penser à le donner mais je ne pourrai jamais assumer si un jour il se passe quoi que ce soit avec le chien et là Largo ne cherche ni à fuir ni à rien, si quelque chose lui déplaît il pose les dents voir pire.
Je précise évidemment que ce genre de chose arrive 10% du temps, les 90 autre pourcents se passe très bien il est calme et on passe de bons moments mais voilà il y a quand même 10% où il est incapable de gérer sa frustration, son énergie ou autre.

Merci d'avance pour vos réponses, en espérant que certains d'entre vous ont vécus la même situation ou presque et pourront nous aiguiller, il me reste un peu plus de sept mois pour trouver une solution.
E'Claire
52 points
Posté par E'Claire il y a 1 année, 2 mois
0   1
Caroline,

Pourtant de nombreux professionnels qui disent travailler en méthode positive ne veulent pas entendre parler de la moindre contrainte... collier et laisse compris.

Je me suis certainement mal exprimée. Le but de l'utilisation de la cage, ce n'est pas d'enfermer le chien et basta! c'est de l'utiliser comme un outils. Et il est bien évident qu'il faut rendre cet environnement agréable pour que ça ait une quelconque utilité ;-)
Et le travail consiste justement à ne pas brider le chien mais à l'amener à apprendre à se contrôler de lui-même...

Nous sommes également d'accord sur le fait que la rééducation prend beaucoup de temps, et c'est justement l'un des principaux problèmes de Sofi, si je ne me trompe pas.
La complicité avec un chien qui est incapable de se contrôler n'a aucun impact, cela vient par la suite, une fois que le chien est capable de se poser et de se concentrer, pour pouvoir décider de ce qu'il doit faire. :-)
Céline
1461 points
Posté par Céline il y a 1 année, 2 mois
0   1
Pas de contrainte, c'est plus les méthodes "chiens libres", qui ne sont d'ailleurs pas forcément en positif à côté. Moi par exemple, je suis en positif, je suis pas dingue de la cage (mais pas totalement contre non plus avec des tonnes de restrictions), je suis pour la muselière et je l'exige si je vais voir un chien agressif humain par exemple. A côté de ça, je suis tout à fait pour la laisse. J'ai des collègues qui se rapprochent beaucoup des "chiens libres" et qui limitent beaucoup la laisse. Et d'autres collègues, également en positif, qui utilisent quotidiennement la cage, la laisse, etc, etc. Y'a pas de règles :) Positif, c'est simplement : renforcement positif & punition négative. Ca n'interdit pas d'être très contraignant et très peu :)
E'Claire
52 points
Posté par E'Claire il y a 1 année, 2 mois
0   1
Céline,

Voilà qui fait du bien à lire, après avoir vu passer de longues discussions positif vs coercitif qui ne parlaient en fait que de ça, l'utilisation des contraintes.

D'ailleurs, étant un Rott, Sofi a-t-elle déjà habitué son chien à la muselière?
Caroline
351 points
Posté par Caroline il y a 1 année, 2 mois
0   0
Je pense que le positif apprend la contrainte, le renforcement négatif l'impose c'est pour moi la grosse différence. Après les contraintes peuvent être visible que du point de vu humain.

L'éducation peut aussi inciter le contrôle, c'est justement pour cela que j'ai parlé du tug. Après je ne pense pas forcément à la marche en laisse ou à des assis, mais à des petits jeux justement adaptés au chien qui ont des soucis avec la frustration et les ressources. Moi j'ai beaucoup bossé sur la frustration avec certains ordres, ainsi que sur les déclenchements, dont un ordre miracle mais que je ne vais pas expliciter ici car assez complexe à expliquer et il vaut mieux le voir en action car d'en parler il y a une certaine gestuelle à respecter et il admet plusieurs comportements (donc c'est encore plus complexe). Néanmoins c'est mon expérience sur la question
Sofi
249 points
Posté par Sofi il y a 1 année, 2 mois
0   0
On a rappelé la veterinaire comportementaliste qui était très bien pour avoir son avis et ses contacts, elle nous a bien confirmer de ne plus laisser Largo en contact libre avec les autres chiens étant donné qu'il prend au cou et secoue le risque est trop grand (il l'a déjà fais avec un chien plus grand que lui d'une amie et pas juste avec Falko donc ça me confirme bien qu'il peut faire ca avec plus grand sans voir aucun inconvénient) et qu'il faudrait donc le museler en intra pour le bosser bref.
Elle nous a donné l'adresse d'une bonne pro en éducation et comportement en R+ en nous disant clairement que c'était à son sens notre espoir de la dernière chance étant donné qu'elle avait bien vu le probleme (surtout le fait qu'il se fout royalement des gens) et qu'au vu de son évolution très rapide et de plus en plus inquiétante il avait un potentiel dangereux très élevé..

Pour ce qui est de le passer en R- je suis désolée mais c'est hors de question. Je préfère encore enlever la vie de mon chiot, même si je pense qu'elle n'aura était que mal etre psychique plutôt que de le mettre dans un malaise plus grand et physique, ce qui le conduira j'en suis absolument certaine à une vrais morsure qui ne pardonnera pas. Moi et mon conjoint sommes d'accord dans cette décision on ne le replace pas n'importe où et n'importe comment (dans le cas où on arriverait à le replacer).. On connaît largo ça ne l'aidera pas, il n'a pas peur de l'homme donc pour le faire reculer ou taire il faudrait être très très violent physiquement et on n'accepte pas cette éventualité surtout qu'il serait capable de dévisager quelqu'un sans probleme par défense, quand on voit ses comportements par irritation je n'imagine l'auto défense... Bref, pour la cage je ne vois pas trop en quoi l'utiliser nous aiderait ni comment ? A la limite ça stagnera le probleme ou le frustrera encore plus et l'empirera je pense.

Je sais bien qu'il a fait beaucoup d'auto renforcement sur le fait de grogner mais qu'aurions nous due faire ? Le forcer à avoir des caresses et donc rendre le contact encore plus difficile pour lui ou bien arrêtez toute interaction dans le risque où il pourrait grogner ?
Enfin bon on a surtout pas voulu faire de mauvais renforcement - surtout sur la relation, maintenant je ne pense pas quon ai pu imaginer à ce point à cinq mois ni à l'éventualité de le faire euthanasier.
On a beaucoup pensé que le temps passant la relation se construirai et Lala chercherait un contact agréable avec nous et qu'il s'assagisse avec le temps malheuresement c'est tout le contraire qui s'est produit et un chien qui ne supporte pas l'homme c'est vraiment très compliqué à bosser surtout quand on a autant de problèmes comportementaux derrière. On arrive à le travailler sur le point éducatif et il obéit assez bien pour son âge mais niveau comportement c'est complètement autre chose vu qu'on représente à nous deux (mais les inconnus ou proches c'est pareil) un conflit permanent et quelque chose de gênant.
Meme quand on va le bosser au clicker par exemple il va être intéressé par la bouffe mais va ressortir de la séance sans en avoir rien à faire de nous, meme quand on va rentrer de la maison on va avoir une fete de cinq secondes (et encore) puis largo va tourner en rond et se coucher. Quand je dis qu'aujourd'hui il ne vient chercher 0 contact avec personne c'est vraiment 0 contact.

Bref. On va contacter l'edcuatrice demain et voir avec elle, sachant que j'appréhende la sommes qu'elle va me demander et à quelle fréquence mais on verra ça avec elle demain, j'aurai pu tenter de voir avec des assocs une aide pour financer mais vu qu'on nous conseil que leuthanasie je vais pas plus fouiller cette piste.

J'ai aussi contacté un refuge spécialisé dans les chiens catégorisés en espérant que ça aboutisse, on est plus à une demande près de toute façon.

On s'est donné dimanche comme délais, on va voir l'éducatrice en urgence voir son avis, les derniers retours que l'on peut avoir et on devra prendre une décision si on ne peut pas le replacer parce que financièrement et mentalement ça va demander énormément de sacrifice (dont la santé de mon bébé même si je n'en parle pas car je veux être la plus objective sur la situation mes angoisses nuisent beaucoup à ma grossesse je suis même étonnée que je n'ai toujours pas fait de fausses couches (c'est horrible à dire et à penser..) vu l'état psychique dans lequel je suis, le stress que ça engendre, mes insomnies qui me donne des malaises quotidiens et nouvel ulcère potentiel que je vais devoir vérifier auprès d'un gastro; je ne me sens absolument pas future maman mais juste prisonnière de cette situation qui ne fait que s'empirer avec des espoirs de plus en plus faibles voir inexistants) sans compter la prise de risque pour nous et surtout nos animaux qui sont de plus en plus régulièrement blessés à sang et ultra anxieux et un coût financier qu'on ne pourra pas assumer éternellement donc malheureusement nous devons penser à tout en essayant d'assurer le devenir de Largo (en espérant qu'il y en ai un possible) car je ne suis plus sûre qu'il soit réhabilitable à l'homme dans le fond je n'en suis vraiment pas convaincue..
J'ai l'impression de vivre un enfer, vraiment c'est très compliqué de gérer un chien qui n'est ni épanouie ni stable ni attaché à nous.. On adore les chiens et on a tout donné on arrive à un point où on se demande pourquoi on continue, pourquoi on met notre vie en second plan depuis si longtemps pour au final rien à l'arrivée, on arrive plus à envisager un avenir pourtant il le faut au plus vite mais pour l'instant nos vies de résume à nettoyer le sol imbibé d'une dixaine de pipi par jours, sortir au maximum dans le jardin pour espérer un petit pipi et récolter des dégâts et agressions, des balades avec un chien sur stressé qui attaque les voitures et un autre qui met tout en gueule et se fout royalement du reste, donner à manger dans une atmosphère pesante avec un chien qui attaque les chats et l'impossibilité de faire une gamelle seule car les autres chats viendraient se servir dans les gamelles déjà prêtes. En gros ça donne ca sans absence sinon un bon quart d'heure à ramasser une fontaine à eau détruite, le canapé, le balais détruit, de la litière partout enfin bref autant dire qu'on sort rarement à deux sauf nécessité, demain matin Falko doit aller au veto pour ses cristaux et sa sténose et on appréhende du résultat et de le retrouver raide un jour parce qu'il aura ronger un cable électrique ou réussis à décaler le frigo et manger les pomme de terre crues..

En tout cas merci de vos réponses on verra ce qui ressort de tout ca meme si on est plus optimiste du tout. Je suis désolée de mes pavés mais j'ai vraiment besoin d'évacuer un peu comme je peux !

Avant que j'oublie on a des muselières Baskerville mais Largo arrive à l'enlever de temps en temps après un petit laps de temps (j'ai perdu l'attache du haut de la tete qu'il ne supportait pas donc il se frotte la gueule au sol pour la faire glisser vers le bas, je ne pense pas que ça soit agréable mais il s'est encore jamais fait de blessure visible pour ca) bien évidement il déteste la mettre car ne peux plus rien prendre en bouche alors qu'il ne fait que ca mais on l'a bien renforcer donc supporte de la mettre et trouve de nouvelles stratégies quand l'enlever est impossible par exemple comme il ne peut plus jouer normalement avec Falko il va lui foncer dessus à tout allure et lui rentrer dedans enfin bon il trouve des alternatives tout aussi chouettes ! Je précise quand même que j'adorerais le faire plus jouer dans la journée mais il ne s'intéresse à rien, meme avec une friandise pour le rapporter par exemple il y a un moment où ca va clairement le faire chier et il va partir faire autre chose de plus intéressant, quand on court près de lui pour qu'il nous suive il finit par monter en excitation et nous sauter dessus pour nous mordre, les Kong il ne cherche pas à comprendre lèche cinq minutes fait de la protection sur les quatre Kong et empêche Falko d'y accéder tout en les abandonnant par contre il va attaquer Falko s'il va chercher un Kong initialement abandonné, pour repartir ensuite et laisser le Kong tel quel etc enfin bon il monopolise complètement quoi donc on a arrêté les Kong pour l'instant faute d'arriver à gérer.

Je suis certaine que nous avons peut être pas tout fait parfaitement mais ses réactions sont tellement extrême sur tout, partout et tout le monde c'est juste incompréhensible..
Céline
1461 points
Posté par Céline il y a 1 année, 2 mois
0   0
E'Claire : Outch ^^' Viens discuter avec nous, tu verras qu'on est vraiment assez ouverts. Méthode positive, ok, mais ça se décline en des tas de pratiques différentes :)

Sofi : Ben le soucis ... c'est que ne pas se maîtriser, c'est une chose et ça peut être excessivement dangereux mais ça reste "innocent". Attraper et secouer, c'est un geste de mise à mort. C'est vraiment une mauvaise nouvelle parce que ça montre un sentiment différent.

Est-ce que ça t'intéresserai que j'en parle sur un groupe de pro (en R+P-) sur FB pour voir si quelqu'un pourrait apporter une solution ? :-x (Je donne un atelier aujourd'hui, mais je peux m'en occuper ce soir en rentrant ou demain ...).
Betty
130 points
Posté par Betty il y a 1 année, 2 mois
0   0
Sofi, je pense que là où vous en êtes toi et ton conjoint, je prendrais la solution qui ne vous plait pas, mais qui vous apporterait immédiatement un soulagement, et une reprise de vie "normale" et apaisée...
Ramenez Largo à l'éleveuse !
Oui vous allez être frustrés de le faire, oui vous lui en voulez de ne pas être LA professionnelle que vous imaginiez, oui il faut savoir "mettre sa fierté dans sa poche et un mouchoir par dessus" (selon l'expression populaire) oui il faut laisser tomber son égo. oui vous allez être malheureux et aurez des regrets (il vaut mieux avoir des regrets que des remords). Mais quel soulagement ensuite !!

Je demanderais au vétérinaire comportementaliste une attestation comme quoi vous êtes venus consulter et ses constations de chiens à problèmes pouvant devenir dangereux, ce qui prouve que vous n'êtes pas les seuls à constater les problèmes évidents de Largo ! ( je garderais une photocopie de ce document ), et j'irais amener le tout à l'éleveuse, je n'entrerais dans aucune discussion avec elle (cela ne servira à rien sinon vous exciter mutuellement), je lui laisserais croire ce qu'elle veut, et la laisserais se débrouiller avec son chiot.
Elle va de toute façon avoir des problèmes avec lui, elle va devoir passer un temps fou à le rééduquer et même peut être payer un professionnel pour cela. Elle sera obligée de reconnaître ce qu'il en est, même si elle ne le dit à personne, mais ça on s'en fou :)
Même si elle soutient que c'est de votre faute, ce n'est pas grave, vous, vous savez tout ce que vous avez apporté à ce chien, vous ne l'avez jamais maltraité, ce chiot à un problème c'est tout.
Si tu ne te sens pas capable d'aller de nouveau à l'élevage, fait toi aider par un membre de ta famille, tes parents ou un/une ami, qui ira avec ton conjoint par exemple (ou pas)

Vous ne POUVEZ PAS rester comme cela !!

Sachez que si Largo à vraiment un souci de dissocialisation primaire (je dis bien si), vous ne "guérirez" jamais Largo totalement. On est toujours obligé d'adapter l'environnement à ce type de chien. Le chien ira mieux, peut être beaucoup mieux, mais..... Vous devrez toujours faire attention, le travailler, et ce n'est pas une vie, je le répète avec des enfants, ou avec des amis qui viendront chez vous etc..... Vous devrez porter ce fardeau 10 ans ? 15 ans ? En étant tout le temps sur le "qui-vive" !!?


Il y a des fois dans la vie, où il ne sert à rien de vouloir se braquer, ne pas vouloir céder même quant on sait que l'on a raison, l'avenir donne raison par la suite il faut juste la patience d'attendre, crois en mon expérience :)
Le fait de rendre le chiot à l'éleveuse prouve ta force de caractère dans ce cas là, c'est un acte d'amour pour ta famille, et même pour Largo qui a absolument d'être repris, et qui ne sera pas heureux dans ce contexte précis chez vous. Il retrouvera quelqu'un qui saura lui procurer le cadre dont il a besoin.
Voyez comme une chance finalement que l'éleveuse le reprenne, car si vous ne pouvez placer votre chiot nul part, votre vie va devenir un enfer, et par la suite vous mettrez votre couple en danger, car trop de pression entre vos animaux et bébé qui arrive, et le mal être qui s'installera dans votre petite famille.
Ne prenez pas ce risque !
Il faut du courage pour faire cela, mais je pense que vous en avez, pour vous, et pour Largo.
lutin2706
323 points
Posté par lutin2706 il y a 1 année, 2 mois
0   1
Sofi, je sais bien que ce n'est pas facile à entendre, mais je pense que Betty a raison. Vouloir reprendre ce chien en main vous-même, même avec l'aide d'un éducateur (pour autant que vous en trouviez un(e) compétent(e), et que ce soit dans votre budget) va vous demander une énergie que vous n'avez déjà plus vraiment, et que vous n'aurez plus du tout quand bébé sera là. Parce que crois-moi, la vie de jeune maman n'a pas besoin de contraintes supplémentaires.

Sans compter que l'arrivée de bébé risque de redistribuer toutes les cartes et peut-être mettre à mal le chemin que vous aurez éventuellement parcouru avec Largo (moins d'attention à accorder au chien, encore plus de stress que ça se passe mal, plus de stimulations sonores et olfactives pour le chien, des montées d'hormones parfois difficiles à gérer, ...).

'Betty' a dit :
Voyez comme une chance finalement que l'éleveuse le reprenne, car si vous ne pouvez placer votre chiot nul part, votre vie va devenir un enfer, et par la suite vous mettrez votre couple en danger, car trop de pression entre vos animaux et bébé qui arrive, et le mal être qui s'installera dans votre petite famille.
Ne prenez pas ce risque !

Je ne peux pas mieux dire. Il vous reste la piste de l'éleveuse. Je sais bien que tu as peur de la manière dont elle va reprendre Largo, que ce n'est probablement pas ce que tu aurais souhaité pour ton chien, mais elle a quand même élevé plusieurs Rott et ce n'est pas la pire des solutions. Comme le dit Betty, elle va probablement devoir faire appel à un professionnel, qui arrivera peut-être à un résultat et à pouvoir le replacer dans un cadre qui lui convienne. Franchement, si c'est la seule personne qui veut bien vous le reprendre, allez-y !

Votre enfant a le droit d'arriver dans une famille sereine, et prête à lui accorder du temps et de l'attention.
Sofi
249 points
Posté par Sofi il y a 1 année, 2 mois
0   0
Oui je veux bien Celine s'il te plaît c'est gentil.

Pour ce qui est de le rendre à l'élevage c'est juste pas envisageable, je veux pas me débarrasser de mon chiot s'il n'est pas réhabilitable pour qu'une autre personne l'euthanasie à notre place et vu le dialogue qu'on a eu ce sera impossible pour nous d'avoir de ses nouvelles ni de savoir ce qu'il se passe chez elle.. Déjà une chose est sûr il ne vivera pas en famille avec ses enfants donc surement dehors mais vu comment il est très destructeur à l'extérieur à mon avis ça va vite partir en cacahouète.

On a appelé l'éducatrice comportementaliste que la véto comportementaliste nous a conseillé, elle était très bien au téléphone et aussi très claire elle va voir en fonction de ce qu'elle voit si pour elle il y a une petite graine d'espoir de le réhabiliter (nous même du coup) ou s'il est trop avancé et qu'il n'est pas possible de le bosser et dans ce cas il faudra leuthanasier sans attendre que ça parte plus loin à la maison ou ailleurs..

Normalement elle va passer demain on verra ce qu'elle va nous dire j'espères que Largo sera pas fatigué mais ingérable pour qu'elle voit bien le problème du chiot.
lutin2706
323 points
Posté par lutin2706 il y a 1 année, 2 mois
0   1
Je comprends ton point de vue Sofi, et je comprends que tu sois inquiète sur l'avenir que Largo pourrait avoir chez l'éleveuse. C'est bien normal, vu le (très mauvais) contact que tu as eu avec elle ...

Cependant tu pars d'office du principe que l'éleveuse fera mal son boulot, et là, je ne suis pas d'accord. En tant que professionnelle, elle a peut-être d'autres pistes que toi pour le placer dans une structure, le faire suivre par un comportementaliste, ou autre. Elle connaît peut-être des gens qui pourront le diagnostiquer plus précisément (d'un point de vue neurologique). C'est dans son intérêt aussi d'abord de constater par elle-même le problème (puisqu'elle ne vous croit pas), et ensuite de vérifier qu'il n'y a pas une part de génétique dans ce qui arrive à Largo. Je ne pense pas qu'elle va prendre le chiot, le mettre dans le jardin, pour le faire euthanasier 2 semaines plus tard. Je pense qu'elle va faire son possible pour lui, même si ses méthodes ne sont pas celles qui vous conviennent.

Evidemment, vu les mauvais contacts que vous avez eus, ça va être difficile d'obtenir des nouvelles, mais pourquoi pas par un autre biais (connaissance commune, vétérinaire, ...). Ou faire appeler quelqu'un de neutre (votre véto par exemple).

Enfin, je suis quelqu'un d'optimiste, et j'ai tendance à ne jamais dire jamais. Dire "Je préfère euthanasier mon chiot que le confier à une personne que je n'aime pas", comment dire, je ne suis pas d'accord. Voilà. Mais évidemment, je ne vis pas chez toi, et ce n'est pas ma décision. Je ne te juge pas, j'exprime juste mon point de vue sur la situation que tu nous as expliquée.
Vous devez être connecté pour poster une réponse.