Hugo
486 points
Posté par Hugo il y a 2 années, 1 mois
0   1
Un petit post pour que chacun se présente et donc que l'on sache un peu mieux à qui on parle ^^
Arod
684 points
Posté par Arod il y a 8 mois, 2 semaines
0   0
Bienvenue
Arod
684 points
Posté par Arod il y a 8 mois, 2 semaines
0   0
Pardon, doublon...
fille-de-lune
5 points
Posté par fille-de-lune il y a 8 mois
0   0
Bonjour,

J'ose enfin me présenter ^^
Je m'appelle Manon, j'ai 21 ans cette année, je suis actuellement en étude en alternance pour être assistante vétérinaire (connu sous le nom d'ASV). Je vis actuellement sur Dijon, c'est là où se trouve la clinique vétérinaire dans laquelle je travaille.
Je suis l'heureuse humaine de Fibie, ma chienne Berger Australien, adoptée le 27 décembre 2014 à la SPA et âgée de 6 ans, ainsi que Chipie, chatte croisée persan de 4 ans et Capucine chatte européenne de 16/17 ans.
Mes animaux se trouvent chez mes parents dans l'Isère, je n'ai malheureusement pas la place de pouvoir les prendre (et entre nous, je ne pense pas que mes parents me les laisseraient ^^). Elles me manquent affreusement au quotidien. Lorsque je rentre le week-end, j'en profite toujours un maximum.
J'ai commencé à m'interresser à l'éducation positive à l'adoption de Fibie. Elle n'a jamais eu de soucis de comportement, hormis le fait qu'elle n'accepte aucune chienne lorsqu'elle est en laisse. Elle va se mettre à tirer sur la laisse, aboyer, grogner parfois. Par contre, lorsqu'elle est détachée et que l'on rencontre une autre chienne, elles vont jouer ensemble sans aucun soucis.
Nous avons toutes les deux fait un an d'obéissance dans un club qui était absolument génial. J'aimais beaucoup y aller, elle aussi, elle devenait toute folle lorsque l'on arrivait. Le soucis, c'est que l'on faisait toujours la même chose, debout, couchée, assis, au pied, du rappel. Ca devenait répétitif. Et ma chienne devenait de plus en plus agressive au fur et a mesure des cours. J'en venais à redouter d'y aller, de peur qu'elle essaie encore de croquer une chienne. Je pense que mon ressenti jouait pas mal sur elle quand même... Un jour, elle était sans laisse, et elle c'est battu avec une congénère en plein cours, après cela, ça a été la dégringolade, elle se mettait systématiquement devant moi, comme pour me protéger, elle aboyait beaucoup, et je stressais de plus en plus.
L'un des derniers cours, nous avons fait un cours de sociabilisation, ça a été plus ou moins bien. Mais à un moment, un "prof" a décider d'éclater des ballons pour voir la réaction des chiens. Ma chienne a eu super peur, elle ne voulait plus rester couchée (normal, elle a vraiment la trouille des coups de feu, ballons, etc...), ils m'ont forcer à marcher en laisse avec elle, et a éclater un ballon en même temps, pour la désensibiliser. Ma pauvre Fibie tremblait et cherchait par tout les moyens un échappatoire. Après ça, j'ai dis stop fini plus de cours de dressage.
Je me suis ensuite mise à la recherche d'information sur une éducation qui respecte les chiens, j'ai vu des vidéos, acheter des livres, acheter un clicker, et me voilà !
Depuis, plus trop de problèmes avec des chiennes qu'on croise, je l'a sent mieux dans ses patounes. J'essai d'apprendre, de lire un maximum de choses pour pouvoir y appliquer lorsque je suis avec elle les week-ends.
L'année prochaine, en avril 2018, je termine mes études à Dijon et je retourne vers chez mes parents. J'ai tellement hâte pour faire pleins de choses avec ma Fibie, des balades, des tricks, des calins, ...
En tout cas, je suis vraiment contente d'être arrivée ici, c'est très intéressant, j'apprend beaucoup de choses.
Merci d'avoir lu mon pavé ^^ j'ai un peu raconté ma vie je l'avoue.
P.S: si vous ne l'aviez pas encore compris, je le reprécise, ma chienne, Fibie, c'est l'Amour de ma vie !
Céline
1506 points
Posté par Céline il y a 8 mois
0   0
Bienvenue à vous :D

Rohlala ... Cette expérience en club a du être compliqué :( Malheureusement à l'heure actuelle beaucoup pensent que l'immersion est une bonne solution ...
J'espère que tu trouveras ton bonheur parmi nous et que tu pourras continuer de partager un paquet de progrès :)
Betty
143 points
Posté par Betty il y a 8 mois
0   0
Bonjour et bienvenue.

Tu es une passionnée, et quelqu'un qui veut faire au mieux pour ta chienne, tu as parfaitement compris que vous ne vous épanouissiez pas dans ce club, et qu'au final c'est le contraire qui se passait : au lieu d'avoir une chienne équilibrée, à l'aise et conviviale, elle était en train de devenir réactive, mal à l'aise, bref vraiment pas le but recherché quand on va dans un club. Tu as bien réagit pour le bien être émotionnel de Fibie. A ce propos, super pour son adoption à la SPA, merci pour elle.

Le fait de t'avoir obligé de crever un ballon à côté de ta chienne, alors qu'elle en avait une peur bleue, n'a fait que l'inverse de ce qui était recherché (renforcement de sa peur). C'est vraiment bête ! On ne désensibilise pas un chien de cette manière, surtout si la peur est très importante.
Le problème des clubs canins c'est qu'ils donnent de bons conseils d'ordres généraux, mais ne font pas attention à l'individu, et on ne peut pas travailler de la même façon avec un chien parfaitement à l'aise en toutes situations, et un chien qui à peur de quelque chose.

Bon courage pour ta dernière année d'études ! Et bonne continuation avec Fibie :)
Nhawak
769 points
Posté par Nhawak il y a 8 mois
0   1
Bienvenue ! :)

Bon courage pour tes études, ce doit être difficile d'être éloignée de ses animaux.

@Betty , pour moi c'est en partie ce qui différencie un bon club d'un mauvais : savoir s'adapter à chaque individu. Là où je vais ça a toujours été le cas.
Mais dans tous les cas éclater des ballons au milieu d'un cours "pour voir ce que ça fait" ce n'est vraiment pas terrible, il y a d'autres façons d'aborder la chose.
fille-de-lune
5 points
Posté par fille-de-lune il y a 8 mois
0   2
Merci à vous pour l'accueil :)
Effectivement, j'ai pensé à son bien être en priorité et le fait d'éclater des ballons pour la désensibilisé ça a vraiment été la goutte de trop. Après, le club était vraiment super, les cours étaient bien, ils faisaient attention aux chiens quand même, mais je pense que ce n'était pas pour elle. Et puis, trop de personnes venaient pour des problèmes de comportements et ne savaient pas tenir leurs chiens... Le nombre de personne qui laissaient leurs chien(ne)s approcher Fibie alors qu'elle a tendance à ne pas apprécier le contact en laisse, ou qui ne savait pas les retenir lorsqu'ils attaquaient... Il y aurait pu avoir beaucoup d'accidents. Et puis le but final dans ce club était que le chien nous obéisse au doigt et à l'oeil sans avoir aucune récompense au niveau de la nourriture et très peu du reste. Sauf que ma chienne, elle adore mes calins là n'est pas le problème, mais bon une friandise pour féliciter c'est quand même vachement bien ^^ Et puis engueulé son chien parce qu'il n'a pas réussi un exercice, non merci...
Au final, je ne regrette pas d'avoir quitté ce club, car les cours ne nous correspondaient pas. Le problème c'est que je manque de temps avec elle pour faire ce que je souhaiterais, et j'ai l'impression de ne rien pouvoir faire, ça me frustre pas mal. Je lis beaucoup, c'est vrai, mais je ne peut rien mettre en application...
On verra l'année prochaine.
En tout cas merci encore pour l'accueil :)
@Nhawak Effectivement, c'est vraiment super dur de vivre loin d'eux... Merci beaucoup:)
@Céline Je compte partager pleins de choses positives à l'avenir :) Merci !
@Betty Merci, ce que tu me dis me touche beaucoup. Je préfère la savoir heureuse dans ses patounes que triste dans un club qui ne nous correspond pas. Merci à elle d'être dans notre vie, de nous avoir choisi et non à nous de l'avoir adopté :) Ce n'est pas le premier chien que l'on adopte à la SPA et ce ne sera pas le dernier, tout le monde à le droit à une seconde chance, surtout lorsque l'on a rien demandé à la vie pour finir derrière des barreaux...
Glück
4 points
Posté par Glück il y a 8 mois
0   0
Bonjour à tous et toutes,

Lectrice du site depuis un petit moment déjà j'ai décidé de sauter le pas pour m'inscrire sur le forum, afin de rejoindre la petite communauté bien sympathique qui semble s'y trouver.

J’imagine qu’une sorte de "présentation" est nécessaire pour vous faire une idée de notre profil.
Il se prénomme Ucla, alias Le Mim', le Mimi, Crapouillaud, etc.. Il est mon partenaire canin de race coton tuléar, depuis 14 ans maintenant. De mon côté je suis Amélie, étudiante végane de 24 ans en master recherches de lettres modernes et il y a encore très peu de temps j’appréhendais mon chien (et même les chiens en général) d’une toute autre manière.
Dans mon cas, la prise de conscience que je faisais fausse route fut (trop) tardive et due aux actes de mutilation de mon chien. Ce fut brutal. Ça vous laisse un goût amer dans la bouche. Celui du remord, de la sidération, de la culpabilité, et de la colère; d'avoir fermé les yeux aussi longtemps sur les besoin réels de mon compagnon à quatre pattes.
De nombreuses recherches et découvertes s'en sont suivies et voilà comment ma conception du monde canin et de l'éducation animale s'est effondrée: les mythes de dominance inter-espèce, la communication entre chiens, ainsi que l'efficacité et la nécessité des méthodes coercitives furent réduites à néant. Heureusement, une nouvelle philosophie et manière d'être avec les animaux s'érigeait devant moi, basée sur la science et régie par l'éthique.



Je ne sais qu'ajouter, si ce n'est que depuis plusieurs mois (= notre retour sur Angers en septembre 2016 après deux ans sur Rennes) maintenant les progrès avec mon compagnon à quatre pattes se font nettement sentir. La mise en place de vrais plans d'action rencontrés au détour de mes lectures et visionnage de vidéo sur le net (= l'inscription au site interactif "Dog Conseil" de Benjamin BONHOMME, l'achat du DVD "Reactivity: A Program for Rehabilitation" d'Emily LARLHAM, dont nous suivons actuellement le programme) en sont pour beaucoup!
Toutefois la présence d'un professionnel pour encadrer notre apprentissage et répondre à mes nombreuses nouvelles questions, me parait nécessaire à l'heure actuelle. J'ai ainsi contacter un membre du MFEC, formé par Catherine Collignon dont j'entends beaucoup de bien. Notre premier RDV d'évaluation s'est très bien déroulé et j'ai été très touchée par les compliments de l'éducateur vis à vis de notre parcours. Toutefois le tarif très onéreux (au vue de ce qui se fait sur le marché actuel) des leçons me pousse à réfléchir encore un peu avant de m'engager, mais la balance penche plus du côté "pour".



En effet Ucla pose toujours soucis en extérieur. C'est un chien qui n'a jamais été destructeur de son environnement (puisqu'il préférait se détruire lui..), ou de tout autre comportements que nous aurions pu considérer comme indésirables. Cependant, je me suis trop longtemps cantonnée à l'idéologie populaire qui veut qu'un chien alimenté "correctement" (là aussi petite prise de conscience: nous sommes passés aux croquettes sans céréales, ma situation ne me permettant pas d'aller actuellement vers du BARF), soumis à un toilettage annuel, disposant d'un jardin au quotidien et étant conduit chez le vétérinaire dès que le besoin s’en ressent, soit un chien heureux. Aussi, le trop peu de sortie en extérieur, le manque de socialisation et d'activité mentale ont eu pour conséquence qu'il passait sa journée à dormir, à se mutiler, ou à tenter de fuir à la moindre étourderie de notre part envers la porte d'entrée. De plus, le peu de rencontre avec ses congénères devenait fatalement infernale: il ne savait pas communiquer, et passait son temps à chevaucher les autres chiens (de manière exclusivement sexuelle, ce qui s'est vérifié avec une nette amélioration suite à la pose d'un implant). Enfin, son attention en balade était exclusivement réduite aux flaques d'urine, ou toutes autres odeurs alléchantes, de ses congénères (aucun rappel, indépendance totale en balade et indifférence complète à notre égard) malgré les friandises à haut niveau d'appétence que je lui proposais.
Je me permets d'employer le passé, car les progrès sur l'ensemble de ces points se font nettement sentir. Certains ont même été totalement rectifiés: plus de mutilation, plus aucune fugue, une bien meilleure attention à mon égard, etc.. Un résultat qui, je crois, ne peut être qu'en lien avec le fait que je réponde désormais à ses besoins tous les jours (ses motivations sont ainsi redirigées, puisqu'il n'est plus frustré) et à la clarification mon éducation (des séances courtes et quotidiennes ainsi qu'une manière de faire basée sur le clicker et la philosophie positive).



Sa frustration se dissipe donc peu à peu, mais il reste encore réactif en laisse à la vue d'un autre chien (jamais d’agressivité, simplement des pleurs de temps à autre, une traction sur sa laisse, et parfois de l'apparition de chevauchements -bien que fortement moins réguliers qu'avant!- malgré une castration chimique en septembre dernier) et vous imaginez bien qu'il m'est compliqué d'améliorer réellement ce paramètre seule, avec de simples promeneurs, qui n'ont pas toujours eux même, le contrôle sur le chien..
De plus les rappels ne sont pas encore au point pour que nous puissions nous adonner aux balades en liberté (j'utilise donc actuellement toujours une longe, afin de lui permettre une "liberté" sécurisée et moi des moyens matériels de construire petit à petit un bon rappel).



J'espère sincèrement que nous avons pris un bon virage, mais je suis persuadée qu'il reste énormément de choses de détails capitaux à clarifier et affiner. Enfin je me découvre une nouvelle passion pour le milieu canin et souhaite élargir mes connaissance en la matière.
Parallèlement à ce changement de conception de mon rapport aux chiens et mon passage à un mode de vie végan m'ont aussi conduit à modifier ma manière de faire avec les chevaux, puisque je partage aussi la vie d'un Curly Horse de 9ans prénommé Kumo (j'en parlerai plus amplement sur le topic adéquat). J'ai suivi un peu le même chemin que dans le monde canin, mais avec plus de difficultés toutefois pour sauter vers le "tout positif". J'étais en effet très satisfaite de ce que m'apportait l'équitation éthologique par rapport à des techniques plus classiques. Mais ma conscience et mon éthique me taraudaient continuellement et m'empêchaient de conserver une certaine constance dans ce que j'entreprenais. Toutefois tout ça est aujourd'hui derrière nous puisque j'entame (non sans difficulté) mon "deuil" de l'équitation telle qu'on la conçoit actuellement pour l'envisager d'une toute autre manière, à savoir sans coercition (et donc pour le moment plus de travail à pied, ni monté, ou sortie en balade en main tel qu'on l'entend souvent) :)

Céline
1506 points
Posté par Céline il y a 8 mois
0   0
Bienvenue et bravo pour toutes ces remises en questions qui sont parfois particulièrement compliquées !
J'espère que tu te plaira parmi nous :)
Neimi
165 points
Posté par Neimi il y a 8 mois
0   0
Il n'est jamais trop tard pour changer :) Bienvenue ^^
Vous devez être connecté pour poster une réponse.